Ôde à la bête !

Oui, avec un titre pareil, on peut s’attendre à tout ! 

Et bien aujourd’hui, dans le cadre de la FAB MPLC, aka la Fête des Animaux de Blogueuses, Mais Pas Les Chats, organisée par Tête de Thon, et bien je vais vous parler de MA bête.

Ôde à la bête

Coquette la bête !

A la base, elle n’était pas prévue …

Nous en avions une première bête du genre, un mâle, un truc furax, une bête atroce qui mordait tout ce qu’elle pouvait (sauf moi, elle n’a jamais osé !), qui faisait un boucan d’enfer. Puis cette bête là nous a quitté. (d’ailleurs, si je retrouve un jour le matou qui a fait avoir une crise cardiaque à mon Bambou, je vais lui en faire voir des vertes et des pas mûres grrr)

Et là, même les parents ont cherché à la remplacer, alors on est partis à l’animalerie. Car la première bête, on nous l’avait donné, gentiment. Mais là, on a sorti le grand jeu, choppé la mini-cage pour la transporter, et on est partis.

Et on l’a trouvé. Comme d’hab’, je ne voulais pas faire comme les autres … Encore une bête noire, hors de question. Blanc, trop commun. Roux, mignon, mais bof. Et là, on l’a vu : elle était chinée. Oui oui, comme un vieux pull, elle était chinée.

On l’a ramené à la maison dans sa mini cage. Elle était timide à l’époque, elle n’a pas bronché, il faut dire qu’elle était un peu à l’étroit. Elle a pissé dans la mini-cage. Son caractère s’est développé un peu dans ce genre là … XD

On a attendu de savoir si c’était un mâle où une femelle pour lui donner un nom. On a pas attendu longtemps : d’une, elle faisait le dawa dans sa cage, genre un rallye, « je fais le plus de tours possible en 1minute ». On a pas compté, mais ça nous saoulait bien XD Et que je te fais des pirouettes, la bête, c’est une Yamakasi de la cage ! Du coup,  le nom est venu de lui-même : un mâle, ça sera Looping, une femelle, Pirouette. Pas original, mais on s’en fout. C’est pas comme si on l’appelait par son prénom. Moi, c’est ma grosse, et elle se reconnait très bien comme ça !

Ôde à la bête

Haha, tu fais moins la maline, les pattes dans l’eau, hein ?!!!

La mamie est venue, et elle nous a dit que c’était une femelle. Je la revois chopper la bête par les pattes, la retourner sur le dos, lui trifouiller le derrière. Faut dire que la mamie, elle s’y connait en bêtes, elles en a élevé toute sa vie. Sauf que là, c’est mini-gabarit, pas facile de voir ! Mais c’est une femelle, tant mieux ou tanpis, on en sait rien !

La bête a donc grandit là, tranquille dans sa cage. Elle a grossit surtout. Des fois, je me dis qu’elle me ressemble d’ailleurs. Elle passe son temps à manger, à dormir, voire même à dormir la tête dans la bouffe >_<

Le pire, ce sont les changements de saison. Là, la bête mue ! Elle se transforme en un machin immonde, boursouflé, on dirait un mélange du professeur foldingue et du Doc’ de retour vers le futur. Atroce vous dis-je ! Et que je te mets des poils partout ! A cette période là, on oublie le moindre bisou si on ne veut pas mourir étouffé pour cause de touffe de poils XD (c’est exactement ce qu’il se passe en ce moment, pas le temps de prendre des photos, mais elle est immonde XD)

Ce que j’adore, c’est lorsque je dois lui couper les griffes. Ben oui, on fait la manucure à la dame, parfois même, on lui donne un petit coup de brosse, on la passe sous la douche (vu le gabarit, l’évier de la cuisine suffit XD). A ce niveau là, je pense qu’elle a été croisée avec un chat vu à quel point elle déteste ça. Je lui passe vaguement un peu d’eau dessus (chaude de préférence, faudrait pas qu’elle s’enrhume la bête !), je la sors vite, et je passe une ou deux heures à la frotter, emmitouflée dans une serviette. Elle déteste ça, mais moi j’adore. Je crois que j’adore l’embêter ^^

Ôde à la bête

J’aime pô l’eau j’te dis !!

Comme la précédente bête, je suis sa maman. Pour de vrai ! Il n’y a que moi qui puisse l’approcher ! A l’inverse de la précédente, elle ne mord pas. Elle n’a jamais mordu personne, elle griffe quand on la gonfle, mais sans plus. Par contre, moi, elle me léchouille. Voui voui, pour de vrai ! Quand je reviens un week-end, je largue ma valise dans la baraque, je file la voir, je passe mon doigt dans la grille, et c’est parti pour minimum une bonne minute de léchouilles. Je n’ai jamais compris, mais peu importe, j’adore ça ! (faut dire que quand je reviens chez mes parents, c’est un peu la seule à me faire sentir que je lui ai manqué >_< passons !)

Ôde à la bête

Voilà, je suis sèche !

Voilà, vous l’aurez compris, c’était mon ôde à ma grosse mémère, mon gros cul, ma débile, à Pirouette, ma lapine naine adorée, qui commence à ne plus être toute jeune, mais que j’aime comme au premier jour ^^

PS : je me rends compte à quel point elle est devenue énoOorme depuis que j’ai pris ces photos ! Les photos ont au moins 2 ans, et maintenant, c’est une vraie boule >_<

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s